CV : les 6 bourdes qui ne pardonnent pas

Publié le par lereyseau

Maladresse, orthographe, mauvais goût… une série d'erreurs courantes agacent particulièrement les recruteurs. Nos conseils pour éviter que votre CV ne finisse pas à la poubelle.

Un recruteur passe en moyenne moins d'1 minute par CV. Autant dire qu'il doit être parfait au premier coup d'œil. Pour franchir le cap du premier tri, voici les 6 bévues à éviter.

1. Le CV autobiographique. Pas question d'étaler toutes vos expériences sur trois pages, le risque est de perdre le recruteur. "Un bon CV tient sur une page", rappelle Lyndi Van der Hout, psychologue du travail et consultant au sein du cabinet CMA Management. Eliminez toutes les expériences de moins d'un an, et les stages après 5 ans de carrière."Il faut vendre vos 10 dernières années, préconise l'experte. Détaillez le poste occupé, l'entreprise dans laquelle vous avez travaillé (secteur, nombre de salariés), les compétences mises en œuvre et les missions accomplies". Pour vous démarquer, enrichissez la rubrique "loisirs" (animation d'un blog, d'une association, etc.).

2. Les fautes d'orthographe. Une simple faute de frappe, et votre CV a 12% de risques d'être recalé, selon une récente étude du site Careerbuilder.fr. "RE-LI-SEZ-vous", martèle Lyndi Van der Hout. Et soumettez votre CV au regard impitoyable de vos proches, qui ne manqueront pas de détecter les erreurs ou les incohérences éventuelles.

3. L’état civil loufoque. Pour vous présenter, précisez votre nom et votre prénom (un seul suffit), votre âge et non votre date de naissance afin de faciliter la lecture. Inutile de préciser les informations qui peuvent vous desservir, par exemple, si vous êtes divorcé ou votre nationalité. Gare aux mails complètement folkloriques, type louloute34@gmail.com, à réserver à vos amis. Si besoin, créez-vous une boîte de réception, avec votre nom et votre prénom, dédiée à votre recherche d'emploi.

4. La présentation fouillis. Oubliez la couleur et autres fioritures. Pour 31% des recruteurs, un CV trop difficile à lire est rédhibitoire. Misez sur la simplicité, même dans les métiers créatifs : écrire dans une taille lisible en noir, adopter une mise en page sobre et claire, énumérer expériences et formations dans l'ordre chronologique (de la plus récente à la plus ancienne), titrer les rubriques et aérer. "Votre CV est votre plaquette commerciale. Il doit donner envie aux recruteurs de vous rencontrer", insiste Matthieu Aboudaram, membre du Club des Jeunes Diplômés de la Maison de l'Emploi Rives de Seine. N'oubliez pas de lui donner un titre, non pas "curriculum vitae" mais celui du poste convoité à adapter selon l'annonce. Pour les CV envoyés par courrier, pas de recto-verso, ni de photocopie.

5. La photo de mauvaise qualité. A proscrire : les photos trop vieilles, prises avec les webcams ou pendant vos vacances, ou encore celles du photomaton. Pour vous mettre en valeur, investissez une dizaine d'euros pour vous offrir un portrait chez un professionnel, en tenue professionnelle (costume-cravate pour les garçons, chemisier pour les filles), bien coiffé(e) avec un léger sourire.

6. Le CV générique. "Les candidatures par mail sont tellement simples, que les candidats ont tendance à envoyer en série le même CV et la même lettre de motivation", déplore Lyndi van der Hout. Grossière erreur. Ces candidatures génériques ont quasiment aucune chance d'aboutir. Plus de la moitié des 757 chefs d'entreprise interrogés par Careerbuilder les écarte automatiquement. Pour optimiser vos chances, prenez donc le temps d'adapter votre candidature au poste convoité. Mais attention, sans dupliquer mot pour mot l'offre d'emploi.

Article tiré du magazine Management

Commenter cet article

Sarah B 15/11/2014 06:27

Que de bonnes astuces pour garantir un maximum de chances ! Quand on sait qu'un recruteur met 15 secondes pour lire un CV, on comprend tout de suite qu'il va falloir convaincre vite. Pour la
présentation aussi, faudra t il vraiment se passer des progrès techniques ? un exemple sur http://modeledecv.com/ pourrait donc suffire ?